Peindre un plafond : nos conseils et astuces pour réussir !

170
Plafond en couleur

Voulez-vous changer les couleurs de vos pièces et envisagez de réaliser vous-même la peinture de votre plafond ? Votre motivation, aussi grande soit-elle, ne vaut rien si vous ne connaissez pas les bases de la peinture et les méthodes d’application. Alors pour éviter les traces et toute imperfection, aussi pour peindre comme un vrai pro, tenez compte de nos quelques conseils.

La préparation : une étape vraiment incontournable pour peindre votre plafond

Vous devez savoir qu’après son intervention, un peintre du bâtiment digne de son nom vous laisse un plafond joliment peint et un sol propre. Ceci pour vous dire qu’avant de peindre le plafond, vous aurez besoin de protéger votre plancher de toute projection. Pour cela, vous pouvez vous servir d’une bâche.

Si la pièce est meublée, il faudra également songer à la débarrasser de ses meubles. Au cas où cela ne serait pas possible, vous pouvez tout simplement les couvrir et les déplacer au fur et à mesure de l’avancement des travaux.

N’oubliez pas également d’appliquer du scotch sur les plinthes afin de les protéger de toute coulée de peinture !

Protéger son sol avant de peindre
Source : Binyen

Ne choisissez pas votre pot de peinture au hasard

Il y a de fortes chances que vous ayez déjà une couleur en tête. Cependant, il est également fort probable que vous n’ayez aucune idée du type de peinture de plafond à choisir. Alors, nous allons vous éclaircir un peu.

En effet, la peinture de plafond peut être acrylique ou glycéro. La première est appréciée pour sa facilité d’application et son temps de séchage rapide, tandis que la seconde pour son aspect lisse et sa possibilité de lavage. En ce qui concerne la finition, vous pouvez choisir le mat pour les chambres et les pièces à vivre et une finition satinée qui est moins sensible à l’humidité, pour la cuisine, la salle de bain, la buanderie…

Pots de peinture de couleur

Assurez-vous que votre plafond est prêt avant de peindre !

Maintenant que vous avez votre pot de peinture, vous devez passer à l’étape la plus importante de l’opération, qu’est la préparation du support. L’absence de traces est assurée si cette étape est bien respectée.

Si le plafond présente des petites fissures ou s’il est très encrassé, il faudra commencer par le réparer et le nettoyer. Le support doit être parfaitement lisse et sec. Il doit être dénué de toute trace d’anciennes couches de peinture et de trous. Ceci fait, il faut préparer la peinture en suivant bien la recommandation du fabricant.

Préparation du plafond avant peinture
Source : Bricolerenove

Enfin, appliquez sans plus hésiter votre peinture pour plafond !

Vous êtes maintenant arrivé à la dernière étape de l’opération, la peinture. Commencez par peindre le contour du plafond au pinceau. Ceci vous évitera les débordements inesthétiques sur vos murs.

Pour éviter les traces, divisez ensuite le plafond en plusieurs zones. Ce serait parfait si vous pouvez vous munir d’un rouleau anti-gouttes. Ce dernier vous assure un travail propre et une application aisée de la peinture. Faites des mouvements de va-et-vient avec votre rouleau et assurez-vous de couvrir l’ensemble de la surface de façon homogène. Il est souvent recommandé de faire des croix pour appliquer la peinture de la manière la plus homogène possible !

Pour optimiser la qualité du résultat, une deuxième couche peut être nécessaire. Le temps d’attente entre les deux couches de peinture est souvent indiqué sur l’emballage de la peinture.

Peindre son plafond

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here