La pelouse synthétique, votre meilleur allié pour un jardin au look d’enfer !

174

Le gazon synthétique est très prisée de nos jours pour décorer avec goût les jardins, jardins paysagers, balcons, abords de piscine etc. C’est personnellement le choix que j’ai fait pour mes 2 jardins ! Dans cet article, je vais vous détailler le processus de pose, allant de la préparation du terrain, à la pose et le rendu du gazon synthétique. Vous allez vous rendre compte que c’est un processus facile et rapide, pour un rendu exceptionnel !

Quelle pelouse synéthique choisir ?

Le choix du type de pelouse est la 1ère étape, il faut que réfléchissiez bien à ce que vous recherchez. Tout d’abord, en fonction de l’endroit où vous souhaitez poser le gazon synthétique, il faudra choisir une hauteur. Les hauteurs de brins peuvent aller de 1cm à 6cm. En général, plus il est haut, plus il est cher, mais ce n’est pas le seul critère à prendre en compte. Un gazon trop haut s’écrasera plus rapidement lors du passage de personnes. Il faudra donc choisir le bon compromis entre la hauteur (et donc le confort), et l’aspect parfois un peu écrasé que peut avoir un gazon trop haut (qu’on choisira plutôt pour de la décoration pure et dure).

Ensuite, il faut choisir une qualité, que l’on pourra estimer en regardant plusieurs critères importants :

  • Durée de la garantie : moins de 5 ans, c’est pas rassurant, et de 5 à 10 ans, vous savez que vous êtes tranquilles.
  • La composition : qui va définir quel type de fibre est utilisé.
  • La couleur : purement esthétique mais sachez qu’il existe des gazons de toutes les couleurs… Certains modèles auront des panachages du plus bel effet, et le plus naturel possible.
  • La provenance : il est évident qu’une fabrication européenne sera plus rigoureuse qu’une asiatique.
  • Ensuite, si vous comptez arroser souvent votre jardin, ou que vous habitez dans une région où il pleut beaucoup, prenez connaissance de la perméabilité à l’eau qui permet de savoir quel volume d’eau le gazon synthétique est capable d’absorder par heure. Plus ce chiffre est élevé, mieux c’est.
  • Le poids : tout simplement, plus il est élevé au m², et plus il y a de chances que ce soit de la qualité, même si ça n’est pas vrai dans 100% des cas.
  • Densité de serrage : plus les fibres seront serrées, et plus la pelouse sera solide et durera dans le temps, vérifiez également ce paramètre.
  • L’usage recommandé par le fabricant : c’est en général indiqué sur la fiche produit, et c’est plutôt malin de le regarder, mais les fabricants indiquent pour quelle utilisation le modèle que vous consultez est destiné. Suivez donc ces recommandations…

Maintenant, passons aux différentes étapes  de pose du gazon synthétique.

La préparation du terrain

Dans mon cas, au début, le terrain ressemblait à ça… Il a donc fallu arracher l’herbe. J’ai une surface de jardin arrière de 60m² que je voulais dédier à un espace enfant, bien délimité.

Une fois le terrain propre, il faut le metter de niveau, et c’est très important, notamment pour orienter l’écoulement (ou drainage) de l’eau et avoir un aspect final à peu près plat.

Voici quelques photos de cette étape et de la pose du géotextile qui est là pour empêcher la repousse d’herbes en tous genres.

 

Ensuite, vient l’étape de “vraie” mise à niveau du terrain, que l’on va faire en rajoutant une couche de sable de 5cm environ. Qui a 3 fonctions : faciliter la mise à niveau donc, améliorer le drainage de l’eau, et rajouter une couche assez molle qui rendra le tout plus confortable. Pour ma part, j’ai du faire appel à une société qui livre du sable en big bag, de manière à pouvoir faire passer ça au-dessus de ma murette.

Une fois le sable en place, il faut bien l’aplanir, idéalement grâce à un rouleau un peu lourd, de manière à ce que la surface soit plane et le sable tassé. Si vous ne le tassez pas, il se tassera de lui-même, mais de manière non uniforme, ce qui fera des bosses et donnera un résultat assez moyen… J’ai mis mon mari au boulot là-aussi !

Ensutte, on réceptionne le colis de 200kg !!! 17m de long par 4m de large ! D’un seul tenant, pour ne pas avoir à faire de raccord. Pour l’occasion, on a un peu occupé la rue… Impressionnant quand c’est déroulé ! Et comme il fallait découper une petite bande latérale, c’était bien plus pratique.

Ensuite, nous n’avons plus eu qu’à le ré-enrouler pour le poser dans le jardin arrière, parfaitement adapté à la taille, la pose à duré 10 minutes grâce à notre méthode ! Et voilà le résultat final !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here