Jardin zen : Conseils déco, astuces, idées pratiques

0
5876
Jardin Zen Japonais

Avoir un jardin japonais, tout le monde en rêve. Créer un jardin zen, ce n’est pas tout le monde qui a ce qu’il faut pour y parvenir. Quelles sont les bases d’un jardin zen ? Comment mettre en œuvre ce style de jardin dans son extérieur ? Nous vous dévoilons tous les secrets d’un jardin japonisant réussi.

Caractéristiques d’un jardin zen

Synonyme d’apaisement et de quiétude, le jardin zen est une représentation de la nature sous son aspect spirituel et terrestre suivant les traditions ancrées au pays du Soleil Levant. Ce type de jardin japonais est aménagé de manière à créer une harmonie absolue. Ici, toute chose a sa place et rien n’est laissé au hasard. La position de chaque composant du jardin doit respecter la tradition nippone. Chaque détail est étudié pour faire en sorte de créer un espace apportant sérénité et détente. Pour donner vie à un jardin japonais très réussi dans son espace extérieur, il semble alors important de connaitre ses principes et son fonctionnement.

Une bonne organisation avant toute chose

Concevoir un jardin zen, c’est comme construire une maison. Vous devez suivre un plan bien élaboré pour éviter toute erreur de conception. Tous les composants essentiels du jardin zen à savoir le végétal, l’eau et le minéral doivent être présents ou représentés. Ils doivent être disposés de part et d’autre du terrain de manière à reproduire un paysage naturel. Il n’y a pas de règles strictes quant à la forme des éléments. Ne permettant aucune asymétrie, les jardins zen peuvent avoir leur propre style, mais leur point commun réside dans le fait qu’ils reflètent la beauté de la nature, dans son aspect pur sans trop d’artifices.

Les matières naturelles sont à l’honneur

Un jardin à l’allure japonaise mise sur les matières naturelles et quelques éléments décoratifs. Dans tout jardin zen qui se respecte, les rochers sont presque toujours présents. Il faut savoir que la culture nippone accorde une grande importance à l’eau. Dans d’autres styles de jardins japonais, elle peut prendre la forme d’une chute, fontaine, rivières, mares. Par contre dans un jardin zen, elle est souvent représentée par du gravier ou du sable. Le jardin zen donne aussi de la place aux éléments décoratifs tels que les lanternes japonaises, les statues, etc.  Il est souvent clos et bordé d’une palissade, une haie ou un autre matériau de clôture traditionnelle. À ne pas oublier que ce type de jardin doit également comporter une ou plusieurs allées. Celles-ci peuvent être faites de terre, de pierres ou de gravier.

Quelles plantes pour un jardin japonais ?

Dans un jardin zen, notamment ceux de petite taille, on ne rencontre généralement que des mousses et des fougères. Cela ne signifie pourtant pas que les végétaux de grande taille sont interdits. Vous pouvez faire pousser dans votre espace zen de petits arbustes tels que les houx, le cognassier du Japon, des arbres en pleine terre ou en pot, des bambous, pin, etc. Chaque plante intégrée au jardin zen revêt un symbole ou une signification bien précise dans la tradition nippone. Selon la culture japonaise, le pin symbolise par exemple la longévité. D’autres plantes sont choisies pour leur esthétique, leur volume ou leur couleur.

Un bon mariage de couleurs pour une atmosphère zen

Le choix des couleurs est aussi important que celui des végétaux et des matériaux dans la création d’un jardin zen. Si vous voulez recréer fidèlement une ambiance orientale dans votre extérieur, vous devez vous concentrer sur quatre couleurs à savoir le vert fougère, le beige, le vermillon et le gris anthracite. Elles n’ont pas été sélectionnées au hasard par nos amis orientaux. Leur présence dans un espace aussi bien extérieur qu’intérieur procure une sensation de sérénité et d’harmonie. Faites donc le choix de vos plantes, arbres et de vos éléments décoratifs en vous basant sur ces quatre couleurs et leurs déclinaisons pour réussir votre conception de jardin zen.

La fontaine, un bel élément décoratif

Les fontaines sont caractéristiques des jardins occidentaux, elles sont rarement présentes dans les jardins japonais. Cependant, si vous tenez à avoir une fontaine dans votre jardin zen, rien ne vous empêche de le faire. Elle met en valeur votre jardin et peut se substituer aux cours d’eaux, bassins, rivières difficiles à reproduire, notamment dans un espace assez restreint. Si vous avez pourtant un grand jardin, osez les chutes, les bassins et les cours d’eaux bordées de pierres, agrémentés de ponts légèrement courbés en bois.

VOIR LES FONTAINES EN PROMO ›››

Les graviers pour un jardin nippon réussi

Dans un jardin sec, les graviers et les sables vont remplacer l’eau. Les Japonais utilisent ces deux matériaux pour reproduire les vagues et les courants d’eau. A l’aide de râteaux, il est possible de dessiner plusieurs types de formes qui donnent une impression de mouvement dans votre espace. Des gravillons sont aussi utilisés pour apporter de la couleur à l’ensemble. Rouge brique, noir, blanc, ils permettent de délimiter les rochers et de former de magnifiques îlots. Ces éléments sont indispensables puisqu’ils permettent la personnalisation du jardin japonais.

L’incontournable pas japonais

Les allées, vous en trouverez dans tous les jardins. Ce qui caractérise le jardin zen, c’est le “pas japonais”. Il s’agit de galets de pierres fines et plates, disposés de manière régulière sur un chemin destiné à la circulation. Le principal avantage du pas japonais, c’est d’abord sa praticité et sa mise en œuvre facile. Il peut se poser sur une pelouse, sur des massifs d’arbustes ou encore à travers des parterres. Sachez qu’un jardin japonais peut également comporter des allées en terre battue.  Si le “pas japonais” vous semble impossible à réaliser dans la région où vous habitez, vous pouvez choisir des graviers ou dalles pour couvrir vos chemins.

VOIR LES PAS JAPONAIS

Des statuts d’inspiration bouddhiste pour couronner le tout

Si vous aimez le jardin zen non seulement pour son côté esthétique, mais aussi pour son côté spirituel, rien ne vous empêche d’intégrer des statuettes inspirées de l’univers bouddhiste dans votre déco. Vous n’êtes pas obligé d’investir dans des statues en bronze. Celles en pierre sont beaucoup moins couteuses. Vous pouvez les placer au sommet de vos montagnes miniatures ou à côté des bassins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here