Comment protéger sa piscine durant l’hiver ?

0
287
Comment protéger sa piscine durant l'hiver ?

Après avoir profité de votre piscine durant tout l’été, place à l’hivernage de votre piscine durant la saison froide ! Indispensable pour préserver les canalisations, le bassin et la pompe de votre piscine, quelles sont les méthodes les plus efficaces pour préserver votre piscine des dommages hivernales ?

Quelles sont les différentes méthodes pour protéger sa piscine en hiver ?

Valable pour les piscines classiques ou encore pour les bassins hors sol, l’hivernage est nécessaire pour protéger le bassin ainsi que les différents équipements des différents assauts de la saison froide et plus particulièrement du gel. Les différentes méthodes d’hivernage possibles sont l’hivernage actif et l’hivernage passif.

L’hivernage actif

Cette première méthode consiste à laisser votre piscine tourner au ralenti durant la saison froide. Pour ce faire, il suffit d’actionner le système de filtration de cette dernière durant quelques heures d’une façon quotidienne. Évidemment, ajouté à cela, il est nécessaire de maintenir un entretient régulier de la piscine et de ses différents composants. Pour réaliser un hivernage actif correct voici les principales étapes à suivre :

  • attendre que la température de l’eau descende et se stabilise en dessous de 12 degrés pour démarrer son hivernage ;
  • nettoyer minutieusement le fond, les parois et l’ensemble des équipements de la piscine. Si nécessaire, pensez à réaliser un traitement de choc de cette dernière. Toutefois, dans le cas d’un traitement de ce type, il est primordial de maintenir la filtration d’une manière continue pendant une durée de 24 heures ;
  • par la suite, l’eau doit être traitée par une solution d’hivernage. Cette dernière se caractérise par ses actions multiples fournissant ainsi une lutte efficace contre les algues, le calcaire, les microorganismes ….
  • une fois la solution d’hivernage appliquée, il suffit de réduire la durée de filtration de cette dernière et vérifier d’une façon régulière le ph et le réajuster ;
  • il est conseillé de couvrir sa piscine d’une couverture d’hiver pour préserver le bassin des feuilles et autres débris extérieurs.
Hivernage de piscine

L’hivernage passif

Contrairement à la méthode active, l’hivernage passif de votre piscine ne nécessitera aucun type d’entretient durant l’hiver. Pour ce faire, rien de plus simple, il suffit de mettre l’ensemble des fonctionnalités de sa piscine à l’arrêt !

Les étapes à suivre pour un hivernage passif sont comme suit :

  • attendre que la température de l’eau descende en dessous de 12 degrés afin de démarrer la mise en sommeil de la piscine ;
  • procédez à un nettoyage profond et complet de la piscine mais aussi de l’ensemble des équipements de cette dernière ;
  • maintenir la filtration de la piscine en marche pendant 24 heures tout en vérifiant le taux de ph d’une façon régulière ;
  • faire baisser le niveau d’eau de la piscine jusqu’à 10 centimètres en dessous des buses de refoulement et des skimmers. Ces pièces à seller ne doivent en aucun cas se retrouver en contact de l’eau durant l’hiver ;
  • mettre en place le produit d’hivernage ainsi que les différents accessoires d’hivernage.

Comment garantir la protection de sa piscine ?

La couverture de la piscine est l’accessoire indispensable à la protection de cette dernière durant l’hiver. Toutefois, l’utilisation de celle ci ne dispense pas de l’hivernage de la piscine. En effet, l’hivernage reste indispensable pour les températures inférieures à 12 degrés, de ce fait, allier hivernage et abris de piscine est sans doute le couple gagnant pour assurer la protection de son bassin et prolonger la durée de vie de son matériel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here