Comment peindre du lambris ?

0
88
Comment repeindre du lambris ?

Le lambris est une création qui a révolutionné le monde de la déco d’intérieur. Classiquement voué à être assemblé, le lambris est formé de lattes installées dans des encadrements, dans un châssis en bois, tout comme il peut être en marbre. Il est communément posé sur les murs internes de la bâtisse afin de les revêtir et leur apporter une touche personnelle selon les goûts de chacun, mais peut également être disposé à l’extérieur dans un jardin par exemple. Mais alors, comment doit-on repeindre le lambris ? Nécessite-t-il l’aide d’un professionnel ? Quelles peintures choisir pour votre lambris ? Suivez notre guide et devenez un pro du lambris !

Le lambris, à quoi ça sert ?

Actuellement, le lambris s’avère être utile en plus d’embellir et d’apporter du cachet à votre maison grâce a une décoration authentique. En effet, celui-ci participe à inhiber l’humidité présente sur les murs. On utilise le terme de lambrissage pour parler d’un revêtement en bois, qu’il soit travaillé ou pas, et que l’on dispose sous un plafond. Aussi, on parle de travaux de lambrissage lorsque l’on dispose d’un plâtre à appliquer sur des chevrons jointifs, disposés sous les lattes d’un grenier ou sur les poutres par exemple. La texture d’un lambris peut varier, elle peut être lisse, et parfois gondolée. À l’époque, les lambris étaient joliment gravés et ornés selon la tendance du moment.

Salon design avec lambris au mur

Le lambris en PVC

Nous pouvons également trouver sur le marché des lambris en PVC. Sur une surface vernie préalablement, peinte ou lasurée, ainsi que sur un lambris en PVC, il convient avant chaque phase de nettoyer la surface à enduire avec un détersif non abrasif, de rincer abondamment et de bien laisser sécher. Enfin, il faut, à l’aide d’un papier de verre à gros grains, procéder à un ponçage. Sur un lambris en PVC, que l’on place fréquemment dans une pièce qui a tendance à attirer l’humidité tel que la salle de bain ou la cuisine, il est souhaitable d’appliquer ce que l’on appelle et un résultat optimal une sous-couche afin de garantir une meilleure adhérence et un résultat optimal.

Le lambris en bois

Le lambris en bois opère une forte recrudescence sur le marché du design d’intérieur et redore son blason en variant les modèles, les formes ainsi que les détails de finition qui font toute la différence. Utile dans la mesure où ce dernier accentue l’isolation de votre maison, il amène une déco bien authentique contrairement aux lambris en PVC, qui restent d’un classique parfois ennuyeux. Le lambris bois apportera du cachet à votre mur, vos poutres ou à votre plafond, que ce dernier soit bas, ou en hauteur, ce qui tendra à le moderniser. Un autre atout majeur est : la pose de ce dernier peut être réalisée par vos soins, si tant est que vous avez une âme de bricoleurs, il vous suffira de suivre nos conseils à la lettre afin de jouir de la nouvelle vie que vous apporterez à votre maison.

Vernis pour lambris

Le choix du vernis

Vous souhaitez sauvegarder l’aspect bois en redonnant de la brillance à votre lambris, cela est tout à fait possible. Il suffit d’opter pour un vernis, qu’il soit incolore ou encore à peine coloré, ou encore pour une lasure qui amènera un peu plus de vivacité. Soyez cependant vigilant, car il est conseillé d’appliquer la lasure aux lambris naturels ou non colorés. En effet, a défaut d’utiliser un apprêt, une coloration ou l’application d’un ton foncé pourrait laisser des marques disgracieuses impossibles à cacher, puisqu’une peinture ou un vernis foncé, même décapés, risquent de laisser sur le bois des traces difficiles à cacher.

Le choix de la peinture

La couleur actuelle de votre lambris ne vous convient pas ? Pas de panique, il est inutile de le remplacer, vous pouvez tout aussi bien le rénover et masquer les lattes à l’aide de peintures recouvrantes à l’acrylique. Spéciale bois, spéciale rénovation, ou même adaptée spécialement au lambris, elle s’adaptera facilement sur les surfaces préalablement peintes. Si votre lambris est en PVC, appliquez la peinture multisupport, qui adhère très bien sur un bon nombre de matériaux.

Le badigeon, votre allié pour les finitions

Certes, ce produit a une couvrance inférieure à celle d’une peinture classique. Toutefois, il reste plus opaque que le vernis, ce qui en fait un parfait entredeux. Le badigeon présente une finition transparente et laisse se dessiner les rainures naturelles du bois. Il est cependant possible de trouver un badigeon en multiple coloris, qui octroie alors une figure blanchie, vraiment à la pointe de la mode et ce même après l’application d’un apprêt. On le consacre également à un lambris naturel ou peint dans des nuances claires telles que le blanc ou la couleur sable.

La lasure

Elle est destinée à la protection et a la mise en valeur des veines naturelles que contient le bois, ce qui entretient donc le style de ce matériau naturel et authentique. Aussi, elle tend à le protéger des agressions extérieures telles que l’eau. Pour ce faire, il faut :

  • Appliquer une première couche de lasure à l’aide d’une brosse plate
  • Attendre 12h entre chaque phase de lasure de finition.
  • Appliquer selon les veines du bois pour une pénétration optimale de la lasure.
  • Pour les surfaces imposantes, utiliser le pistolet à peinture pour une meilleure adhérence.
Lasurer du lambris en bleu

Les étapes à suivre pour la peinture du lambris

Il convient dans un premier temps de préparer le support ainsi que le matériel nécessaire. Un lambris brut a un atout majeur, car aucune préparation n’est nécessaire au préalable, il faut juste nettoyer la surface à l’aide d’un chiffon propre ou appliquer un apprêt si nécessaire. Si votre surface est cirée ou huilée, il convient de décaper à blanc afin de retrouver le lambris brut puisque votre peinture n’adhérera pas sur une surface grasse.

Pose de la peinture

Dans le but d’obtenir un lambris uniforme et durable dans le temps, que ce soit sur un mur, sur vos portes ou encore sur un meuble, il convient de poncer au papier de verre puis de toujours appliquer deux couches consécutives. Pour ce faire, munissez-vous d’un pinceau à rechampir pour atteindre les fentes, puis d’un rouleau ou d’une brosse pour peindre les grandes surfaces.

Respecter le temps de séchage

Honorez l’étape de séchage entre les deux applications de peinture, sans quoi des cloques se forment à la surface de votre lambris. Il convient de laisser sécher votre lambris à l’air libre avant de repeindre ou avant toute manipulation et ce pendant 48 heures. Il est toutefois possible d’appliquer un apprêt avant de peindre votre lambris qu’il soit sur un mur ou disposé sur un meuble.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here