À quelle fréquence entretenir sa toiture ?

0
223

Tout comme les différentes parties de la maison, la toiture nécessite également un entretien régulier ainsi qu’une surveillance permanente. Cela permet de lui assurer une bonne longévité et d’éviter l’apparition de dommages importants pouvant coûter une petite fortune. Cependant, comment procéder et à quelle fréquence ?

L’isolation des combles : un incontournable pour l’entretien de toiture

On ne peut pas parler de l’entretien de la toiture sans évoquer l’isolation. Et pour cause, entretenir la toiture ne consiste pas seulement à nettoyer, mais aussi à vérifier l’isolation et à la renouveler si nécessaire. La vérification doit se faire tous les ans et il s’agira de s’assurer que l’isolant n’est pas mouillé ou accessible aux animaux.

Si vous remarquez que les performances en matière d’isolation de votre toiture ont diminué ou si vous n’avez pas encore réalisé l’isolation de vos combles, alors il faudra recourir aux services d’un professionnel qui pourra intervenir comme il se doit. Il pourra par exemple réaliser un diagnostic thermique afin d’évaluer le niveau de déperdition énergétique à ce niveau, inspecter la charpente, son inclinaison et vérifier également l’état du bois. Vous pouvez vous rendre sur sur ce site pour obtenir quelques conseils afin de bien isoler vos combles.

entretien de la toiture

L’hydrofugeage

L’hydrofugeage consiste à utiliser un traitement hydrofuge afin d’entretenir sa toiture. C’est un excellent moyen pour prévenir l’apparition des microfissures et permettre au toit de retrouver sa couleur d’origine. Généralement faits à base de résine acrylique siliconée ou d’eau, les produits hydrofuges permettent d’avoir une toiture plus propre et plus efficace. L’ensemble des résidus présents sur la surface seront en effet balayés et le toit sera également protégé contre la pollution et les différents risques liés aux aléas climatiques.

La réparation des fissures et fuites

L’entretien de la toiture consiste également à réparer les fuites et remplacer les tuiles au besoin. Si vous constatez par exemple une fissure sur le mortier, vous pouvez utiliser la technique du colmatage en prenant le soin de brosser la surface au préalable. Cette méthode est aussi efficace pour les fuites.

En général, une tuile endommagée est difficile à détecter à l’œil nu. Prenez donc le temps de vérifier régulièrement votre toiture. La vérification vous permet par ailleurs d’identifier les traces de rouille, de moisissures, de mousses, d’humidité… afin d’agir rapidement pour éviter d’éventuelles dégradations.

Nettoyage de toiture : à quelle fréquence ?

Le nettoyage de la toiture doit se faire au moins une fois dans l’année. Toutefois, certaines conditions peuvent exiger un nettoyage plus fréquent. C’est le cas des maisons qui se trouvent en dessous d’arbres et qui accueillent souvent des branches, des feuilles mortes, des nids d’oiseaux, des fientes… La meilleure période pour nettoyer sa toiture est le printemps. Ce sera l’occasion de constater les effets des conditions hivernales et d’envisager rapidement des actions correctives.

Entretenir sa toiture est indispensable pour permettre à cette dernière de conserver ses performances afin qu’elle dure de nombreuses années. Au moins une fois dans l’année un nettoyage en profondeur est nécessaire, ceci de préférence au printemps. Parmi les travaux à envisager dans ce sens, on distingue l’isolation, l’hydrofugeage… Pensez à faire appel à un professionnel qui pourra s’en charger pour vous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here