Construire une piscine naturelle : Avantages et Inconvénients

640
Construire une piscine naturelle

Vous avez toujours rêvé d’avoir une piscine chez vous, mais pour plusieurs raisons vous êtes repoussé par l’utilisation excessive de produits chimiques, pour des raisons écologiques tout d’abord, mais aussi économiques ? Les mots chlore, anti-floculant, Ph, ou encore brome vous donnent des boutons ? Alors vous aurez sûrement envie de construire une piscine naturelle !

L’avantage d’une piscine naturelle, c’est qu’elle arrive à s’autoréguler grâce à des plantes filtrantes et un micro-organisme, tout en conservant un côté esthétique prononcé (bien souvent plus esthétique qu’une piscine coque ou béton classique)… Plutôt tentant, non ?

Qu’est-ce qu’une piscine naturelle ?

S’il y a une notion essentielle à retenir lorsqu’on parle de piscine naturelle, c’est celle de lagunage. Le lagunage permet d’obtenir un écosystème assurant le maintien de la qualité de l’eau en toute circonstance. Généralement, un bassin naturel contient les trois zones suivantes :

Une zone de régénération qui permet d’assurer la désinfection de l’eau grâce à des plantes oxygénantes ou même une cascade qui peut permettre un renouvellement de l’eau en l’exposant aux UV naturels.

Une zone de lagunage, moins profonde que le bassin de natation principale et qui va accueillir l’ensemble des plantes nécessaires à la filtration et à l’assainissement de l’eau. On y plante aussi des plantes plus décoratives pour améliorer l’esthétique de sa mare naturelle.

Enfin, on trouve la zone principale appelée zone de natation. C’est la zone qui va vous accueillir lors de vos baignades et qui est, par conséquent, bien plus profonde que les autres.

Pour permettre la bonne circulation de l’eau, on installe un système de pompe qui assure un renouvellement constant de l’eau dans votre piscine naturelle. Outre le système de pompe, et puisqu’on parle de bassin naturel, les différentes zones de votre piscine sont installées à des niveaux différents afin que la gravité fasse son travail et qu’on obtienne une eau propre et transparente en toute occasion.

Concernant la température de la piscine, elle dépendra premièrement de l’endroit où vous l’installerez. Faites cependant attention à un excès de soleil, ça rendra le travail et la conservation des plantes plus difficiles que si vous l’installez en milieu semi-ombragé. Des systèmes de chauffage naturels existent également, mais rendront aussi plus difficile le maintien d’une eau équilibrée… À réfléchir !

Peut-on construire une piscine naturelle sans autorisation ?

Vu que votre piscine naturelle ne nécessite généralement pas de travaux lourds comme une piscine coque ou une piscine béton, vous n’avez pas besoin de faire une demande de permis de construire auprès de votre mairie, mais seulement une demande d’autorisation de travaux. Plutôt souple, non ? Et encore un point supplémentaire en faveur du côté économique, car aucun impact sur votre taxe foncière !

Construire une piscine naturelle : le guide complet

Quel endroit choisir pour construire son bassin naturel ?

L’emplacement de votre future piscine naturelle est critique et mérite d’y être réfléchi de longues heures… En effet, une fois que vous aurez commencé les travaux, il sera très difficile de faire marche arrière et de la construire ailleurs !

Afin de choisir l’emplacement idéal, vous devez principalement réfléchir à l’ensoleillement du bassin. Comme nous l’avons vu plus haut, un bassin en plein soleil favorisera une eau à bonne température, mais fragilisera vos plantes de filtration et accélérera la prolifération des algues et des bactéries.

Nous vous recommandons vivement de choisir un endroit semi-ombragé qui bénéficiera d’un ensoleillement important pendant une bonne partie de la journée, mais donnera aussi un peu de repos à vos plantes pendant quelques heures afin de maintenant l’équilibre biologique nécessaire.

Electricité et gros oeuvre

Construire soi-même sa piscine naturelle n’est pas compliqué et est même conseillé. C’est un excellent projet à réaliser en famille afin d’avoir exactement le bassin de vos rêves et de maîtriser les coûts. Nous vous conseillons d’ailleurs vivement cet excellent guide qui vous guidera pas à pas pour une piscine naturelle magnifique et pas chère.

Cependant, il est important d’avoir quelques notions d’électricité, notamment celles de l’étanchéité des câbles électriques qui serviront aux pompes de votre bassin.

Pour le bassin en lui-même, quelques travaux de gros oeuvres seront nécessaires pour creuser votre bassin de nage ainsi que délimiter les différentes zones de natation, de lagunage et de régénération comme vues plus haut.

Composer la zone de lagunage avec soin

La zone de lagunage est la zone la plus importante de votre piscine naturelle, car c’est elle qui va assurer la filtration et la bonne qualité de l’eau… Si vous vous loupez sur cette zone, votre piscine ne sera jamais propre et vous regretterez d’avoir fait le choix d’une piscine naturelle

Ce sont donc les plantes que vous allez installer dans cette zone qui vont faire le nécessaire pour entretenir votre bassin au quotidien, même en hors-saison. L’eau de votre piscine naturelle est une eau vivante, en constant renouvellement grâce à l’écosystème que vous avez installé et aux différentes zones dans lesquelles elle va passer.

Cette notion de lagunage ne doit pas vous faire peur, bien au contraire, c’est sûrement la partie la plus intéressante de la construction de votre piscine naturelle.

On trouve trois types de plantes pour piscines naturelles :

Les plantes avec une fonction d’épuration. Ce sont celles qui vont contribuer à filtrer de manière naturelle votre piscine. Ces plantes sont principalement pensées pour absorber les matières génératrices d’algues dans votre eau. Ce sont les plantes les plus importantes, à ne surtout pas négliger…

Les plantes avec une fonction d’oxygénation ont une fonction importante elles aussi puisqu’elles permettent d’oxygéner l’eau et de créer les bactéries nécessaires au bon maintien de l’eau.

Les plantes décoratives qui permettent d’habiller esthétiquement votre bassin. Ce sont généralement des plantes flottantes qui permettent de tuer les algues en leur cachant le soleil.

Outre les plantes, il faut aussi penser à la faune qui peuplera votre bassin naturel. Rassurez-vous, on ne parle pas de crocodiles ou d’autres serpents, mais plutôt de petits animaux et de bactéries qui permettront aux plantes de survivre.

Généralement, la faune s’installera naturellement dans votre piscine lorsque les plantes seront plantées. Cette faune peut comprendre : des grenouilles, des libellules, des escargots d’eau, des puces d’eau, etc.

Attention, même s’il peut être tentant d’installer des poissons lorsque vous construisez votre piscine naturelle, ne succombez pas à vos pulsions, car les poissons vont attirer les oiseaux environnants qui vont non seulement salir votre piscine, mais aussi endommager les matériaux de construction…

Pour installer les plantes dans votre zone de lagunage, vous avez deux possibilités : les planter à même la terre ou les laisser dans des pots. Si vous choisissez la seconde option, faites-en sorte de choisir des grands pots afin de ne pas limiter la croissance de la plante. C’est souvent le meilleur choix à effectuer, car vous pourrez déplacer les plantes à loisir par la suite.

Comment entretenir une piscine naturelle ?

Même si, comme on l’a vu, les plantes de votre zone de lagunage font le nécessaire pour filtrer et oxygéner votre eau, votre bassin naturel aura toutefois besoin d’une intervention humaine pour être à 100% propre.

Lors de la saison d’utilisation de votre piscine (du mois de mai à septembre généralement), vous aurez besoin de faire tourner la filtration et la pompe de votre piscine tous les jours. Votre eau devra aussi être nettoyée une à deux fois par semaine. Pour cela, vous devrez ramasser les feuilles qui se sont accumulées à la surface de l’eau, mais aussi nettoyer le fond et les parois de la piscine pour nettoyer les éventuelles algues qui s’y seront installées.

Les différentes choses à effectuer pour entretenir une piscine naturelle sont :

  • Passer le robot de piscine
  • Utiliser une brosse ou un balai pour brosser les parois de votre piscine
  • Passer l’épuisette pour enlever les feuilles présentes à la surface de l’eau
  • Vider et nettoyer le filtre si vous avez choisi un filtre supplémentaire en plus des plantes
  • Faire des analyses d’eau (Ph, Alcalinité) même si les plantes devraient s’occuper de réguler tout ça
  • Tailler les plantes de votre zone de lagunage en fin de saison

En basse saison, votre piscine naturelle nécessitera nettement moins de travail. Nous vous recommandons néanmoins de la nettoyer au moins une fois par mois afin d’éviter que trop d’algues viennent rendre difficile la « remise en eau » lors du printemps prochain.

Si vous avez beaucoup d’algues dans votre piscine naturelle, ne paniquez pas tout de suite… Il faut un certain temps pour que l’écosystème de votre piscine se mette véritablement en place et des algues pourront se former pendant ce temps-là. Cependant, si la prolifération des algues continue, cela signifie que vous n’avez peut-être pas installé les bonnes plantes dans votre zone de lagunage ou alors que ces dernières ne se développent pas correctement.

Testez votre eau et surveillez une présente trop importante de calcaire, un minéral connu pour favoriser la création d’algues. Si vous n’arrivez pas à vous débarrasser de ces algues, faites appel à un professionnel qui pourra vous conseiller sur la marche à suivre dans ce cas là.

Construire soi-même sa piscine naturelle

Nous vous conseillons fortement ce livre 100% consacré à la réalisation de votre piscine naturelle. Il possède 108 pages extrêmement détaillées avec plus de 280 illustrations pour réaliser vous-même votre bassin de nage naturel au meilleur prix.

Le gros avantage de cette méthode ? Son coût : Une piscine naturelle construite en suivant ce guide ne coûte que 3000 € ! Bien loin des 30 000 € et plus que vous verrez dans la partie suivante de l’article…

Si les piscines naturelles vous intéressent, n’hésitez pas et achetez ce guide dès aujourd’hui !

Quel est le prix d’une piscine naturelle ?

Si vous décidez ne pas construire votre piscine naturelle vous-même, sachez que ce type de bassin peut coûter jusqu’à 20% de plus qu’une piscine coque ou béton traditionnelle. On parle généralement de 30 000 € minimum pour un bassin de 100m2 (qui comprend la zone de régénération et de lagunage, donc vous n’aurez pas 100mé de baignade).

Si vous décidez de construire vous-même votre piscine naturelle, vous ferez de très importantes économies, de l’ordre de plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Enfin, même si les coûts à l’achat peuvent être plus élevés qu’une piscine traditionnelle, vous ferez des économies à long terme, car vous n’aurez aucun produit chimique à acheter… Les plantes se chargeront de ça à votre place. Vous aurez juste besoin de remplir votre piscine à quelques occasions, car l’eau s’évapore, c’est bien connu.

Quelles sont les alternatives à une piscine naturelle ?

Bien entendu, même si les piscines naturelles sont de plus en plus populaires en France et en Europe, elles sont minoritaires par rapport aux piscines coques et aux piscines bétons que l’on retrouve chez la plupart de nos voisins.

Les avantages de ces piscines sont qu’elles sont souvent moins chères et plus simples à installer. De plus, elles n’attirent pas tout un écosystème sauvage comme une piscine naturelle, et certaines personnes sont sensibles à se baigner sans avoir de grenouilles près d’elles.

Si vous êtes intéressé par une piscine traditionnelle, nous vous encourageons à faire un devis gratuit pour obtenir votre piscine au meilleur prix en cliquant ici ci-dessous.

Avantages d’une piscine naturelle

  • Une piscine naturelle est garantie sans allergies, yeux rouges ou irritations
  • 100% bio et écologique. Pas de produits chimiques, ce sont les plantes qui assurent la filtration et l’oxygénation de l’eau
  • Économies à long terme, car votre piscine n’a pas besoin de produits chimiques. C’est l’écosystème naturel qui s’occupe de réguler et de faire disparaître les organismes nocifs pour votre eau.
  • Votre piscine naturelle ne fait pas gonfler votre taxe foncière et ne nécessite pas de permis de construire
  • Économies sur la facture d’électricité, car vous utilisez un appareillage limité et vous n’aurez sûrement jamais de chauffage pour votre eau.
  • Au niveau esthétique, une piscine naturelle se fond beaucoup mieux avec son environnement et permet d’avoir un lieu de repos vraiment esthétique dans son jardin. Les piscines traditionnelles peuvent paradoxalement enlaidir un extérieur, car leur design n’est pas parfaitement intégré dans l’extérieur du propriétaire
  • Possibilité d’avoir un bassin de nage beaucoup plus grand qu’une piscine traditionnelle à moindre coût si vous la construisez vous-même.

Inconvénients d’une piscine naturelle

  • La consommation d’eau est généralement plus importante qu’avec une piscine traditionnelle. De par sa filtration et son oxygénation naturelle, l’eau de votre bassin va s’évaporer plus rapidement et vous devrez la remplir plus souvent. De plus, vous devrez alimenter en eau la zone de lagunage et de régénération alors que vous ne pourrez pas vous baigner dedans.
  • Il est déconseillé d’utiliser des crèmes solaires industrielles que l’on trouve en magasin. Leur composition peut endommager les plantes de votre bassin et rendre difficile l’entretien naturel de votre eau. C’est un problème non négligeable, car les crèmes solaires sont obligatoires pour ne pas subir de coups de soleil dangereux pour la santé.
  • Pour favoriser le travail de filtration des plantes de la zone de lagunage, votre bassin ne doit pas être exposé en permanence au soleil. On choisira principalement une zone semi-ombragée. Cet aspect signifie que votre bassin chauffera moins qu’une piscine traditionnelle par exemple.
  • La température maximale conseillée d’une piscine naturelle est de 24°C. Au-delà de cette température, des algues et des bactéries nocives vont se former dans votre piscine et rendre votre eau trouble et de mauvaise qualité. Cette température assez basse peut rebuter les plus frileux d’entre nous.

Les plus belles piscines naturelles du monde

1Piscine naturelle dans un magnifique parc arboré

2Petite piscine naturelle entourée de bois

3Piscine naturelle avec ponton en bois

4Piscine naturelle avec inspiration japonaise

5Piscine naturelle multiniveaux

6Étang de nage naturel

7Bassin de nage avec nénuphars

8Bassin de nage contemporain

9Piscine naturelle effet plage

10Etang de nage naturel avec pont en bois

11Piscine naturelle à débordement

12Etang de nage familial

13Bassin de nage naturel avec ponton

14Une piscine naturelle dans un magnifique domaine

15Bassin de nage naturel avec mur en pierre

16Piscine naturelle toute ronde

17Piscine naturelle paradisiaque

18Piscine naturelle moderne

19Bassin naturel avec rochers et cascade

20Bassin naturel tout en longueur

21Étang de nage naturel sauvage

22Étang de nage naturel entouré de roseaux

23Piscine naturelle avec plages en bois

24Piscine naturelle publique

25Piscine naturelle dans un chalet avec nénuphars

26Un lieu de repos paisible

27Un élément de décoration haut de gamme pour votre jardin

28Piscine naturelle de petite taille

29Piscine naturelle filtrée par des galets

30Piscine naturelle en intérieur

31Piscine naturelle à débordement sous la pluie

32Magnifique bassin naturel

33Une piscine naturelle à l’eau transparente

34Piscine naturelle en Provence

35Un bassin naturel absolument paradisiaque

36Étang de nage naturel avec îlots

37Piscine naturelle entourée de rochers

38Piscine naturelle ultra-contemporaine

39Piscine naturelle paysagée dans un ancien château

40Bassin naturel filtré par des galets

41Une zone de lagunage particulièrement esthétique

42Une piscine naturelle simple, mais efficace

43Un bassin de nage zen et paisible

Comment construire sa piscine naturelle : Le guide ultime, les avantages, les inconvénients, les coûts, etc.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

PARTAGER
Bertrand Cloutier
Spécialiste jardin et bricolage, j'adore rédiger des articles qui aide les lecteurs à améliorer leur maison ! Souvent connecté, n'hésitez pas à poser vos questions !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here