Comment peindre une tapisserie : suivez nos conseils !

75

Tout ce que vous voulez savoir sur la peinture sur tapisserie

Changer de revêtement mural est une des manières envisageables pour rafraichir le look d’un vieil appartement. Plusieurs personnes se demandent alors s’il est possible de peindre sur un mur couvert d’une tapisserie ou d’un papier peint. En effet, la peinture sur tapisserie est faisable à condition de respecter certaines règles. Voici justement quelques informations qui pourraient vous être utile si vous avez l’intention de couvrir une tapisserie de peinture.

Peindre oui, mais sur quelle tapisserie ?

Avant de peindre sur de la tapisserie, il est préférable de faire quelques petites inspections. Un papier peint un peu trop âgé et usé ne peut pas cohabiter avec une nouvelle peinture. Si la tapisserie est d’une fine épaisseur, il est également préférable de ne pas peindre directement dessus, sinon vous allez la faire décoller de son support. Ensuite, les étapes de réalisation dépendent du type de papier que vous avez. En effet, certains nécessitent plus de couches de peinture que d’autres. Pour certains types de papier peint, l’application d’une sous-couche d’accrochage est tout simplement inévitable. Notez que la plupart des papiers peints peuvent être peints. S’ils peuvent ou ne pas être peints, cela dépend avant tout de leur état.

Choisir entre acrylique et glycéro

Pour rénover ses murs tapissés avec une nouvelle peinture, la peinture pour papier peint est le choix le plus courant. Il est vrai qu’un support tapissé accepte très bien l’enduit. Il est également possible de le couvrir d’une peinture décorative. Cependant, il faut reconnaitre que certaines peintures ne conviennent pas au papier peint.

La peinture acrylique est l’une des options qui s’offrent à vous si vous voulez repeindre une tapisserie. Cette peinture est appréciée pour son temps de séchage rapide. Si vous n’avez pas beaucoup de temps à consacrer aux travaux, la peinture à l’eau est recommandée. L’acrylique a aussi le pouvoir de camoufler les imperfections du papier peint. Rappelez-vous toutefois que cette peinture est composée d’une certaine proportion d’eau. Or, certaines colles de papier peint sont sensibles à l’eau. Le décollement, voire la détérioration de la tapisserie est donc un risque à courir si vous choisissez l’acrylique.

Une alternative à l’acrylique, le glycéro est aussi envisageable pour la rénovation d’un mur tapissé. Contrairement à la peinture acrylique, la peinture glycéro demande un temps de séchage long. Elle assure toutefois une meilleure adhérence. Il faut pourtant vous prévenir qu’on ne l’apprécie guère pour son odeur forte. Ce type de peinture convient idéalement pour les tapisseries lavables telles que les papiers peints vinyles. Avec le glycéro, vous pouvez choisir une finition mate, brillante ou satinée pour votre mur tapissé repeint.

La sélection de la couleur

Quelle couleur de peinture choisir pour peindre le papier peint ?  La règle est en principe la même que lorsque vous allez choisir un nouveau revêtement de sol ou une nouvelle peinture pour le plafond. L’idéal est d’opter pour une teinte qui peut s’harmoniser avec le reste, en particulier le mobilier. Vous ignorez laquelle choisir ? Pour ne pas faire d’erreur, misez sur une peinture de couleur neutre comme le blanc, taupe ou beige ou encore gris clair. Si vous avez une grande pièce, rien ne vous empêche de choisir une couleur vive pour une partie ou l’intégralité du mur. Si vous voulez donner un look bicolore à votre pièce, l’une des couleurs choisies doit être neutre pour éviter les fausses notes. Si vous aimez l’effet camaïeu, choisissez deux à trois teintes proches dérivées d’une même couleur pour un meilleur résultat.

Un mur bien préparé

Peindre sur une tapisserie sale est une erreur fondamentale. La surface du papier peint doit être nettoyée et lavée (si le type de papier peint le permet) pour favoriser l’adhérence des couches de peinture. Si le papier peint comporte des déchirures au niveau de certains endroits, il faut commencer par réparer ces imperfections. Les parties recollées doivent être complètement sèches avant de procéder à la prochaine étape. Si vous avez un papier peint vynile, vous pouvez laver la surface à l’aide d’une éponge humide afin d’éliminer toutes les saletés qu’elle peut contenir. Pour éliminer les poussières, vous pouvez vous servir d’un balai, d’une brosse ou de l’aspirateur.

Afin de ne pas salir tout ce qui se trouve à l’intérieur de votre pièce, pensez à préparer également le chantier. Masquez les cadres de fenêtre, les plinthes ainsi que les prises électriques à l’aide d’un ruban adhésif. Décrochez les tableaux et autres objets décoratifs du mur. Si vous ne pouvez pas vider la pièce, assurez-vous qu’aucun meuble ne vous gêne durant la réalisation de la peinture.

Un petit test n’est pas de trop

La réussite de la peinture dépend de plusieurs facteurs, dont l’état et la colle du papier peint. Vous pouvez penser que votre papier peint peut bien recevoir de la peinture, mais la réalité peut en décider autrement.  Pour éviter toute déception, il est préférable de tester la peinture derrière un meuble ou dans un coin du mur. Respectez le temps de séchage préconisé par le fabricant et appliquez les couches nécessaires pour s’assurer de la compatibilité ou non de la peinture-tapisserie.  Si la peinture se déteint au passage de la peinture, ou alors si vous remarquez un décollement au niveau de la surface peinte, il est inévitable de détapisser le mur avant la peinture. En revanche, si tout se passe bien comme prévu, vous pouvez peindre intégralement sur le mur tapissé.

Les étapes de réalisation

L’application d’une sous-couche de primaire d’accrochage sur la tapisserie permet d’avoir une surface lisse. Comme l’indique son nom, le primaire d’accrochage favorise l’adhérence de la peinture de finition sur son support. Vous pouvez appliquer la peinture au rouleau. Par contre vous pouvez vous servir d’un pinceau dans les endroits où le rouleau ne peut pas passer comme les angles du plafond, des plinthes, le long des fenêtres et portes. Pour chaque couche, faites des passes croisées. Pour peindre un papier peint en relief ou une tapisserie de couleur sombre ou à motif, plusieurs couches sont souvent nécessaires pour obtenir un meilleur rendu. Quoiqu’il en soit, respectez le temps de séchage inscrit sur l’emballage entre chaque couche.

 

PARTAGER
Diane Artois

Fan de déco et de life style, je vous propose des dizaines d’astuces pour toutes les pièces de votre maison ! N’hésitez pas à demander conseil en commentaire d’article !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here