Parquet flottant, on vous dit tout : points forts et les points faibles

58

Indémodable, chaleureux et élégant, le parquet flottant est un revêtement de sol aux qualités multiples. Malgré ses nombreux avantages, il a aussi ses quelques points faibles. Est-ce une bonne idée d’investir dans un parquet flottant ? Nous allons vous aider à trouver une réponse à cette question.

Qu’appelle-t-on parquet flottant ?

Un parquet flottant est un parquet qui permet une pose flottante. Ce type de revêtement de sol se pose directement sur un matériau préexistant, sans fixation. Cela dit, pour l’installer, vous n’aurez besoin ni de clouer ni de coller. Le montage des lames du parquet se fait par emboîtage. Vous n’avez pas besoin d’être un bricoleur professionnel pour réaliser ce type d’assemblage.  De plus, aucun outillage spécifique n’est nécessaire à l’installation.

Contrairement au parquet massif qui est conçu avec une seule et unique essence, le parquet flottant se compose de trois couches de bois assemblées par collage. La face visible du parquet est constituée d’une couche appelée couche de parement ou décorative. La couche qui est en contact avec le sol s’appelle contre-parement. La couche intermédiaire est comme l’indique son nom, se trouve entre la couche de parement et le contre-parement.

Les points forts du parquet flottant

  • Un parquet avec la chaleur du bois

Le parquet flottant est un revêtement de sol fabriqué essentiellement avec du bois. La couche d’usure ou couche décorative est souvent fabriquée en chêne, ou autre bois noble. Les autres couches sont réalisées généralement à partir de fibres de bois de haute densité. Contrairement au parquet stratifié, le parquet flottant est donc un revêtement plus respectueux de l’environnement.

Le parquet flottant est disponible en plusieurs essences. Pour la partie supérieure, si vous préférez le chêne, choisissez un bois local. En optant pour un revêtement jouissant du label Parquet de France, vous avez la certitude de tomber sur un revêtement de qualité et écologique. Il est également possible de choisir d’autres essences comme le hêtre, l’érable, le châtaignier, le bambou, le teck, le doucier, le jatoba, le merbau…Quoi qu’il en soit, il est toujours préférable d’opter pour un fournisseur reconnu, qui propose des bois écogérés.

  • Cout d’acquisition plus abordable par rapport au parquet massif

Si vous voulez investir dans un revêtement en bois avec un budget serré, le parquet flottant constitue une alternative moins chère au parquet en bois massif. Il faut savoir que le prix moyen du mètre carré se situe entre 15 et 120 euros pour le parquet flottant, contre 39 à 200 euros pour le parquet en bois massif.

Le prix parquet flottant varie largement selon sa qualité de fabrication. Sachez qu’un parquet certifié est toujours plus cher qu’un parquet non certifié. Le prix dépend également de l’essence de bois utilisé dans la réalisation du parquet. Les essences les plus chères donnent des parquets plus onéreux. Le cout d’acquisition varie aussi selon les dimensions des lames. Plus le parquet est épais, plus élevé sera son prix. Plus il est long, plus cher sera son prix. La finition qui peut être colorée, blanchie ou vieillie est aussi un facteur déterminant.

  • Installation plus facile comparé au parquet massif

Comme dit plus haut, la pose parquet flottant ne nécessite aucun matériel spécifique. Un système de clipsage assure une grande facilité de pose. Vous pouvez donc vous passer des services des experts pour effectuer la pose de votre nouveau revêtement. Si vous optez par contre pour un parquet massif, vous aurez besoin de coller ou clouer les lames sur le sol. Il se trouve aussi que le parquet flottant hérite d’un meilleur niveau de stabilité. Sa grande résistance aux variations de température est un vrai plus si vous habitez dans une région au climat rigoureux.

Les désavantages du parquet flottant

  • Le parquet flottant ne peut pas être installé dans toutes les pièces

Le parquet flottant ne supporte pas une exposition prolongée à l’humidité. Il peut gondoler facilement, ce qui désavantagera l’esthétique de vote sol et peut-être même de votre pièce. Sa faible résistance à l’humidité la place derrière le bois massif en termes de résistance. Préférez donc un autre revêtement que le parquet flottant pour votre salle de bain, pour la cuisine, ainsi que pour la pièce où est installée votre machine à laver.

  • Certains parquets flottants ne peuvent pas être rénovés

Il existe des parquets flottants moins chers et d’autres plus couteux. Les plus chers sont souvent plus épais. Si vous voulez modifier leur finition, il vous suffira de poncer la surface. Notons cependant que certains parquets flottants bon marché ne peuvent être poncés plusieurs fois. En effet, la couche de parement de ces parquets est de faible épaisseur. Si vous avez l’intention de garder votre parquet flottant plus longtemps, il est donc préférable de choisir un modèle avec une couche d’usure plus épaisse. Si vous ne pouvez pas investir dans un parquet plus cher, vous pouvez prévoir ce type de revêtement uniquement pour les pièces à faible fréquentation et choisir un autre revêtement pour les pièces les plus utilisées. Sachez que les rayures sont moins visibles sur les parquets huilés. Lors de la rénovation, retirez vernis et appliquez de l’huile, ainsi pour rénover votre parquet, il vous suffit d’appliquer une nouvelle couche d’huile sur le sol.

  • De faibles performances acoustiques

À l’instar des tomettes et des carrelages, le parquet flottant possède de faibles performances acoustiques. Ce type de revêtement n’isole pas les bruits, tout comme le parquet clouté. En effet, l’air présent sous le plancher favorise la formation de bruits en cas d’impact ou choc. Pour améliorer l’isolation phonique du sol, il est préférable d’ajouter une sous-couche isolante, en complément du pare-vapeur, sous le plancher.

  • Contamination de l’air intérieur à craindre

Certains parquets flottants sont composés de bois agglomérés contenant de produits toxiques à même de polluer l’air intérieur et mettre en danger la santé des occupants. Les émanations nocives sont davantage importantes lorsque le parquet flottant est installé sur un plancher chauffant ou près d’une source de chaleur. Pour éviter le risque de contamination intérieure, choisissez un parquet flottant dont les composants des couches sont fiables.

PARTAGER
Diane Artois
Fan de déco et de life style, je vous propose des dizaines d'astuces pour toutes les pièces de votre maison ! N'hésitez pas à demander conseil en commentaire d'article !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here